Noro_1

Noro, prêtresse animiste d'Okinawa (sud Japon) 

Venant des USA, le shamanisme "New Age" a créé l’illusion que les occidentaux pouvaient devenir des « shamans » en effectuant des stages où ils apprennent des techniques issues de traditions asiatiques « natives » tout en ignorant et en rejetant les traditions et les modes de vie des peuples animistes dont ils pillent et caricaturent les méthodes. ( les tribus sibériennes, les japonais aussi bien que les amérindiens sont tous des membres du peuple asiatique et naissent avec le "point mongol")

Le résultat peut se voir après une quinzaine d’années de ces pratiques, en termes de dégâts psychologiques et de décès. Le shamanisme authentique est un chemin dans l'infini, qui est un retour à l'âme préhistorique et un respect de la vie à l'état pur. Il est aussi dangereux que la vie dans le monde occulte et s'accomode mal de la naïveté "New Age".

Le terme shamanisme constitue déjà une méprise, un terme créé par les anthropologues occidentaux que ne connaissent pas les peuples dont ils prétendent s’inspirer. (En ce qui concerne les américains, après les avoir exterminés et les avoir parqués dans des réserves).

Un bon exemple d’illusion, est par exemple que la plupart des indiens américains ont perdu leurs traditions, alors qu’existe un très grand nombre de « Shamans » au Japon, tradition totalement ignorée des occidentaux, mis à part quelques rares ethnologues spécialisés. 

Kamisama-Spirit-mediums-Akakura-Mt1-196x300

                                            Shamanesses japonaises guérisseuses" Kamisam" 

Ce que recherchent inconsciemment les occidentaux sous l’attirance du shamanisme, est en fait la conscience animiste, mais comme cette réalité  a été tellement méprisée par le judéo christianisme, la plupart ne comprennent même pas ce que cela implique.

La plupart des occidentaux restent conditionnés par le christianisme, par exemple croient que le vaudou est une pratique maléfique, alors qu’il s’agit de l’animisme africain, équivalent du shinto japonais, et de la culture spirituelle des indiens américains, ceux qui ont encore une tradition. 

20090801-Wikipedia%20itake%20shaman%20800px-Inako_2006-10-09

Itako "shamane" , nord japon, province d'Aomori

La chose la plus importante pour retrouver une capacité spirituelle, est de respecter la nature, comme être vivant et de développer ses capacités de perception subtiles, qui poussées au niveau de la prise de conscience des plans intérieurs, permet de percevoir le monde réel où vivent les âmes des êtres et des choses.

Tous les peuples animistes pratiquent une forme de prière et communiquent avec les esprits de la nature et l’âme du monde. En occident les traditions magiques ont perduré et les druides ont continué de conserver le lien spirituel avec la nature, comme les japonais avec le shinto qui constitue une tradition ininterrompue depuis la préhistoire.

 

fv20121014a1a-870x396

                                Noros de l'île de Kudaka                STEPHEN MANSFIELD PHOTOS  

IMGP9661W

cérémonie du nouvel an par les noros.