Différence entre le Dento Reiki et d’autres formes de Reiki

La différence est que le Dento Reiki ( Reiki traditionnel du Japon) enseigne les techniques japonaises, la philosophie de Mikao Usui et transmet l’énergie de l’école japonaise traditionnelle, Usui Reiki Ryoho Gakkai .

Les autres formes de Reiki, appelées parfois Usui Shiki Ryoho, sont issues de Monsieur Hayashi, un médecin militaire japonais, qui avait quitté l’école traditionnelle Usui Reiki Ryoho Gakkai, et avait créé sa propre organisation, Hayashi Reiki Kenkyukai.

C’est lui qui a établi l’utilisation de tables de soins, car il avait pour but d’adapter la pratique du Reiki à une pratique de type médical, et il a également établi le système d’initiations. C’est ce système qui s’est répandu dans le monde entier, et qui ne contient pas l’enseignement spirituel, ni la philosophie de Mikao Usui, ni les techniques traditionnelles de méditation et de développement spirituel.

Ce système est appelé système de Reiki occidental, parce que c’est celui qui est le plus répandu en occident. Il utilise également un système codifié pour la position des mains sur le corps du receveur de Reiki qui n’existait pas dans l’école japonaise traditionnelle.

Dans le Dento Reiki, on peut aller plus loin dans la pratique et on développe la capacité à ressentir directement l’énergie et détecter les zones de perturbations énergétiques. Ceci est inconnu dans le système de Reiki occidental.

Il ne s'agit en aucun cas d'effectuer un diagnostic, mais de ressentir directement le corps de KI, et de le débarrasser des distorsions énergétiques. Cet enseignement traditionnel doit être compris et pratiqué correctement sinon les praticiens tombent dans des pratiques erronées , ou ils confondent le corps physique (qui est dans le champ de la médecine), et le corps de KI (qui est dans le champ de la connaissance métaphysique).

Beaucoup de gens peuvent s’illusionner en croyant pratiquer le Reiki, alors qu’ils n’ont pas vraiment reçu l’énergie du Reiki. De plus, ils ne peuvent accéder à l’enseignement spirituel du Reiki de Mikao Usui .Comme ils ne reçoivent pas d'enseignement spirituel ni de pratique correcte sur le KI, ils tombent dans les pratiques dangereuses du New Age américain, basé sur des falsifications et sur l'imagination.

Le Dento Reiki de l'institut (branche Nichiden Ryu) élève le niveau rapidement par les enseignements spirituels de l’école traditionnelle.

Le sens des symboles du Reiki enseignés par Usui Sensei ne sont expliqués ni dans le Reiki américain, ni dans le Gendai Reiki ( mélange de Reiki occidental et de techniques japonaises).

Ceci entraîne une utilisation erronée des symboles et a pour conséquence que certains inventent des faux symboles, ne comprenant pas leurs sens dans le Reiki originel.

Si on comprend le shinto, on comprend les symboles d'Usui, qui expliquent la composition des différents plans de la réalité suivant la maxime du shinto "un esprit 4 âmes"(ichirei shikon).

De cette façon, les élèves peuvent atteindre le niveau de l’école originelle, tout en vivant normalement, sans être obligés de faire partir d'une organisation ni d'un courant de pensée formaté par le marketing américain, ni de dévier dans des pratiques qui n'ont rien à voir avec l'enseignement d'Usui Sensei.

Au Japon , le Gendai Reiki, qui contient des techniques traditionnelles issues du shinto, mais interprétées dans l'optique du bouddhisme et du mouvement New Age , (travail sur le karma,le but étant le satori,le détachement par rapport à la vie et à la nature, dissoudre l'individualité ), ne permet pas de comprendre ni de suivre l'enseignement d'Usui Mikao Sensei. Le Gendai Reiki n'est pas reconnu par l'Usui Reiki Ryohho Gakkai, l'organisation originelle qui a été crée par Usui Sensei au Japon, et dont le président actuel est Mr Takahashi.

Le but du Reiki est clairement expliqué par Usui Mikao

qui a dit: " l'homme s'élève en suivant l'enseignement de la nature".

Usui Mikao Sensei utilisait constamment les termes de "Rei" dans son enseignement : Reiki, Reino, Hatsu Rei Ho, Rei Ji Ho, etc...Le"Rei" qui se dit ausi "tama" en japonais, désigne l'âme , car l'âme et la connaissance des âmes est le sujet principal du shinto, et le développement de l'âme est le but du Reiki traditionnel - Dento Reiki -

Le Reiki d'Usui est la voie du shinto qui n'est pas la voie du renoncement propre au bouddhisme, mais la voie de la sagesse dans la vie qui est celle du shinto ancien.

La restauration de la vitalité dans le Reiki découle de la conception du Musubi , à la base de la vision du monde du shinto et de l'enseignement d'Usui.

La raison des déviations des praticiens non traditionnels du Reiki provient clairement du fait qu'ils ne comprennent pas l'esprit du shinto, et à cause de cela tombent dans la religiosité New Age.

Usui Mikao , fidèle à l'esprit de l'ancien shinto, avait refusé de définir le Reiki, en déclarant qu'il ne savait pas ce qu'est le Reiki.

(La vraie spiritualité dépasse les conceptions humaines).

Le shinto (ancien, à ne pas confondre avec le shinto d'état, qui était un système politique) a pour tradition de ne pas intellectualiser la réalité ni la définir, ce qui évite de construire des systèmes qui enferment l'esprit et le coupe de la réalité.

Il rejoint en occident les connaissances intuitives de la nature transmises également au travers des initiations celtiques qui se sont continuées dans certaines branches du christianisme dit "esotérique"(dans le sens ou il cache ses connaissances à cause de la répression religieuse de l'époque), qui essaient de conserver l'ancienne tradition de la terre (représentée par la vierge noire) et des éléments primordiaux,(que l'on retrouve dans les symboles du Reiki traditionnel) qui permet le contact réel avec les dimensions spirituelles.

« Vous trouverez plus de choses dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les pierres, vous apprendront ce que les maîtres ne sauraient vous enseigner. Pensez-vous que vous ne puissiez sucer le miel de la pierre, l’huile du rocher le plus dur ? Est-ce que des collines ne coulent point le lait et le miel ? Est-ce que les vallées ne sont point remplies de froment ? »

Saint Bernard de Clairvaux

 

1179_1_tn

 br2